la ferme

en quelques chiffres

 

 

 

150

vaches

 

laitières

 

Les terres exploitées par la ferme l'Hirondelle s'étendent sur une surface totale de 75 hectares. Les cultures mises en terre servent essentiellement à produire l'alimentation nécessaire aux 150 vaches laitières qui composent le cheptel.

 

Nous avons choisi de conduire notre exploitation dans une optique d'agriculture raisonnée et de développement durable. Ainsi, nous limitons les traitements chimiques et les apports d'engrais chimiques à un strict minimum, les déjections de nos animaux constituant un engrais des plus naturels.

 

 

75 hectares d'expoitation

 

Nous cultivons 30 hectares de maïs destinés uniquement à l'alimentation de nos vaches. La plante entière est ensilée et consommée par le troupeau tout au long de l'année. Pour combattre la chysomèle du maïs, nous effectuons une rotation des cultures avec du sorgho sur 10 hectares et de la luzerne sur 12 hectares. Mais nos bêtes sont particulièrement friandes de l'herbe de prairie que nous cultivons sur 23 hectares.

 

Pour leur assurer une alimentation de haute qualité, garante d'une bonne santé et d'une bonne production laitière, nous nous sommes équipés d'un séchoir à foin. Celui-ci fonctionne grâce à un échangeur thermique et assure un séchage rapide et efficace des bottes de foin de prairie et de luzerne ; elles gardent ainsi toutes leurs qualités gustatives et nutritives.

 

Depuis plusieurs années, nous avons investi dans l'installation d'un robot de traite. Ce procédé de traite automatisée soulage bien sûr l'éleveur, quoi que la haute technologie d'un tel équipement demande quelques mois avant d'être réellement apprivoisée, mais il contribue énormément au bien-être du troupeau. Les vaches vont à la traite de leur propre chef, jusqu'à 4 fois par jours dès qu'elles en ressentent le besoin. Elles sont libérées des contraintes de la traite à heures fixes, elles retrouvent un rythme plus naturel, ce qui les rend calmes et disponibles pour donner naissance aux quelques 140 veaux qui voient le jour sur l'exploitation chaque année. Une bonne quarantaine d'entre eux seront élevés à la ferme pour assurer le renouvellement du cheptel ; les autres iront grossir les troupeaux d'autres éleveurs.

 

 

140

naissances par an

 

 

1000m2 de panneaux solaires

 

Dans le cadre de sa démarche environnementale, la ferme l'Hirondelle a développé différentes stragégies pour la production d'énergie renouvelable. Dès 2008, les toits de l'exploitation sont dotés de plus de 1000 mètres carrés de panneaux solaires photovoltaïques qui produisent annuellement plus de 130 kW d'électricité.

 

Par ailleurs, en partenariat avec deux autres agriculteurs de la région, nous avons monté une unité de méthanisation et de production de biogaz. Mise en service en 2012, cette unité traite les déjections de nos animaux et les effluents de notre fromagerie, ce qui représente environ ¼ du volume total traité et transformé en énergie. Le restant est composé de résidus viticoles et industriels alimentaires, de déchets de bouche collectés dans un grand nombre de collèges et lycées ainsi qu'auprès de supermarchés. La puissance installée est de 1400 kW, soit la production en électricité nécessaire pour couvrir les besoins d'une commune de 5 000 habitants.

 

Le traitement des déchets organiques produit également de l'eau chaude. Celle-ci permet de chauffer l'eau des bassins des thermes du Casino Barrière tout proche. Cette même production sert  également au chauffage et à la fourniture en eau chaude des habitations de la ferme, ainsi qu'au chauffage des locaux professionnels et à la pasteurisation à 72° du lait produit par le troupeau. C'est également cette eau chaude produite au cours de la valorisation des bio-déchets lors de leur méthanisation qui alimente le séchoir à foin de prairie et à luzerne.

 

 

historique

 

 

Dès les années 60/70, la ferme Hodler est un modèle pour son époque et bien connue dans le monde agricole. L'âge de la retraite sonnant pour le couple Hodler, nousquittons la ferme parentale en Hollande en 1990 pour prendre la suite des Hodler. Le nom de la ferme faisant référence au nom de l'ancien propriétaire, nous donnons à notre nouveau lieu de vie le nom de la ferme parentale, De Zwaluw ou l'Hirondelle. Une nouvelle hirondelle prend son envol…

 

 

les produits

 

 

Au cours des premières années, la ferme l'Hirondelle continue de produire toute la gamme de produits frais qui avait fait la renommée de la ferme Hodler :  yaourts, beurre, fromage blanc, lait en brique, fromage Le Ribeaupierre nature et aux herbes. Puis, en 2000, nous décidons de mettre l'accent sur la production de fromage. Depuis, la gamme Le Ribeaupierre n'a cessé de s'agrandir et de  s'enrichir de nouveaux goûts ; elle compte aujourd'hui 10 sortes. Le dernier-né, le Ribeaupierre à l'ail des ours, semble promis à un bel avenir. D'ailleurs, si vous venez dans la région au printemps, vous pourrez récolter cette plante sauvage locale à quelques enjambées à peine de la ferme !

 

125

tonnes de fromage

par an

 

Le Ribeaupierre est un fromage à pâte pressée non cuite, appelée aussi tomme d'Alsace. La ferme l'Hirondelle en produit environ 2 500 kg par semaine, soit 125 tonnes par an.

 

Les fromages de la marque Le Ribeaupierre sont disponibles dans de nombreux supermarchés et points de vente de la région. Ils sont également disponibles directement au Magasin-bar de la Ferme l'Hirondelle au tarif de vente directe.

 

De nombreux restaurateurs vous les proposeront dans la composition de spécialités gastronomiques d'Alsace (tartes flambées, poêlée alsacienne etc.) ou d'ailleurs (fondues, tartiflettes).